Laboratoire Ayotte

Notre groupe de recherche s’intéresse à la physique et à la chimie de la glace. Nous utilisons diverses technologies avancées de science des surfaces afin d’étudier les dynamiques réactionnelles complexes, et les mécanismes sous-jacents, qui se produisent dans la glace et à sa surface. En utilisant la modélisation moléculaire et la simulation numérique, nous nous efforçons de fournir des interprétations au niveau moléculaire permettant d’élucider des problèmes environnementaux comme d’importants phénomènes de chimie atmosphérique hétérogène observés récemment dans le milieu naturel.

Publications récentes

Constantin Krüger, Elina Lisitsin-Baranovsky, Oded Ofer, Pierre-Alexandre Turgeon, Jonathan Vermette, Patrick Ayotte, Gil Alexandrowicz

A magnetically focused molecular beam source for deposition of spin-polarised molecular surface layers Article de journal

The Journal of Chemical Physics, 149 (16), p. 164201, 2018.

Résumé | Liens | BibTeX

Pierre-Alexandre Turgeon, Jonathan Vermette, Gil Alexandrowicz, Yoann Peperstraete, Laurent Philippe, Mathieu Bertin, Jean-Hugues Fillion, Xavier Michaut, Patrick Ayotte

Confinement Effects on the Nuclear Spin Isomer Conversion of H2O Article de journal

The Journal of Physical Chemistry A, 121 (8), p. 1571-1576, 2017.

Résumé | Liens | BibTeX

Elina Lisitsin-Baranovsky, Sarah Delage, Oscar Sucre, Oren Ofer, Patrick Ayotte, Gil Alexandrowicz

In Situ NMR Measurements of Vapor Deposited Ice Article de journal

The Journal of Physical Chemistry C, 120 (44), p. 25445-25450, 2016.

Résumé | Liens | BibTeX

Guillaume Marcotte, Patrick Marchand, Stephanie Pronovost, Patrick Ayotte, Carine Laffon, Philippe Parent

Surface-Enhanced Nitrate Photolysis on Ice Article de journal

The Journal of Physical Chemistry A, 119 (10), p. 1996-2005, 2015.

Résumé | Liens | BibTeX

0 réponse à

  1. Votre commentaire est en attente de validation.

    In 1984, Canadian scientists discovered a recipe for making amorphous ice: to quickly cool water to -200 ° C and dramatically increase the pressure to 10 kbar. In the resulting solid state of aggregation, there is no long-range order of molecules. It is believed that in this state, water resides in comets and on some exoplanets. In total, ice can take the form of 18 different crystalline structures depending on the temperature and pressure of the medium. Thus, each of the known crystalline forms of ice has its own range of stability.

  2. Votre commentaire est en attente de validation.

    Quelle est la raison de la coïncidence des bandes spectrales de glace et d’eau en raison de la similitude de la structure des unités vibratoires dans la glace et des unités cinétiques dans l’eau?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *